Un volcan, une pluie continue et de nombreux étudiants

Initiative : Centre de conservation du Lac Taal, Pusod Inc

Notre présentation devant les étudiants, professeurs et autres invités

Réveil très matinal ce samedi. Nous avons rendez-vous avec Ann Hazel Javier au volcan Taal à 2h au sud de Manille. Journée particulière puisque nous allons visiter le matin le volcan et nous avons une présentation de notre projet l’après-midi lors d’un forum sur le tourisme durable organisé par Pusod dont l’hyper-énergique Ann est la directrice générale. Au retour de notre périple sur le volcan, la pression monte quand nous voyons arriver des hordes d’étudiants en tourisme venus pour le forum.  Au final, 217 personnes (surtout des étudiants) assisteront à la présentation de l’organisation Pusod, des ressources locales,  du tourisme  dans la région de Batangas, de l’agence de voyage Destinations Philippines… et du  sensationnel projet Sama-Sama Découverte, le nôtre.

Une  journée  éreintante, «bien humide » et pleine de rebondissements : pluie diluvienne, trajet en bangka (bateau typique philippin à balanciers) à esquiver les trombes d’eau se projetant sur nous chaque fois que nous passons la houle, et marche d’une heure sur les chemins boueux du versant sud du volcan. Mais au final, une journée bien enrichissante.

Ann qui nous explique l’histoire du lieu et de sa conservation

Pourquoi sommes-nous allés au centre de conservation du Lac Taal de Pusod? Pusod est une ONG à caractère environnemental luttant pour la conservation de différents écosystèmes aux Philippines. En particulier, ils ont créé le centre de conservation du Lac Taal, un centre d’éducation environnemental où les visiteurs peuvent venir faire un tour du volcan avec au préalable une session d’information sur l’histoire du volcan, sa géologie et celle du lac l’entourant, sur la flore et la faune et sur les mythes et autres histoires  concernant cette zone volcanique particulière, encore en  activité. Un lac d’eau douce sulfuré s’est formé à l’intérieur du cratère du volcan Taal, lui même situé sur une petite île au milieu d’un lac d’eau douce où plus de 6000 habitants de l’île volcanique pratiquent la pêche.

Au delà de ces activités touristiques, Pusod a été le précurseur dans la conservation de la zone protégée de Taal à travers le plan de management de cette zone protégée, impliquant une étude scientifique de la faune, de la flore, de la qualité de l’eau, des  risques volcaniques, des perspectives touristiques et de développement de la population locale, de la gestion des déchets et du rôle des  différents acteurs locaux.

Une banca sur le lac

Même si le centre de conservation a ouvert il y a seulement un an, et  que des améliorations restent à faire dans l’organisation de la visite du volcan, nous avons été impressionnés une nouvelle fois par la vision globale de cette organisation dans le développement durable de cette zone protégée et du tourisme. En effet, en plus de ses activités de respect de l’environnement, les activités touristiques sont fondées sur un tourisme communautaire où les habitants sont formés à être guides et bénéficient de la majorité des revenus engendrés par les visites. Un responsable du tourisme a également été formé et affecté à au volcan afin de gérer les flux de visiteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s